• One Tree Hill : Des Racines Solides

    Voici la traduction (faite par Hapizou, alors un peu d’indulgence !) d’un article paru dans le Los Angeles Times, a propos de la série et de ses secret de fabrication !

    La série de la CW, fonctionne grâce à la présence d’un public fidèle continue de la suivre dans une septième saison.

    TOUJOURS PUISSANT – Shantel VanShanten à gauche, Sophia Bush, Robert Buckley et Austin Nichols font partis des rôles principaux dans la série qui est tournée dans une petite ville de la Caroline du Nord. « Vous obtenez un plaisir d’évasion avec des drames fondés » dit Sophia Bush. (Brian Vander Brug / Los Angeles Times).

    C’est le vilain petit secret de la CW. Pour la septième saison « One Tree Hill », est regardée par plus de personnes que les fidèles de la « it » série Gossip Girl, et cela a toujours été ainsi.

    Le succès, bien que plus calme, sert, malgré les bouleversements majeurs subis par la série, de modèle pour d’autres séries plus jeunes, comme « Beverly hills -90210 », ou « Gossip Girl ». Depuis son lancement en 2003, « One Tree Hill », a été diffusée à cinq créneaux horaires différents, a été intervertie avec d’autres séries, mais a survécu, notamment au saut de 4 ans dans l’avenir des  personnages principaux (pari risqué pris par le créateur de la Série).

    Cette année, la série doit encore gérer un autre changement : en mai, les acteurs, Chad Michael Murray, et Hilarie Burton, qui campaient la principale histoire d’amour (Lucas et Peyton), ont décidé de ne pas revenir pour une nouvelle saison, après de sérieuses négociations de contrats.

    Et pourtant « One Tree Hill », est toujours au top. Avec peu de promotion de la série, elle atteint une moyenne de 2,4 millions de téléspectateurs cette saison, un résultat plus important que la largement médiatisée série « Melrose Place ».

    Le Président de la chaîne de divertissement, (Network President of Entertainment), Dawn Ostroff, l’appelle sa petite machine qui peut tout. « Peu importe où vous la mettez, les téléspectateurs suivent »  Alors, pourquoi n’en entendez vous jamais parlé ?

    Au départ, il y avait peu, voire pas, de communiqués de presse à propos de « One Tree Hill », qui a été diffusé sur l’ancienne WB comme un simple remplacement à 11h, d’un drama criminel. Son concept initial est, deux demi-frères lycéens qui se font la guerre sur et en-dehors d’un terrain de basket, au départ la série n’avait pas de succès et les audiences étaient basses, jusqu’à ce que les Storylines soient développées pour devenir des mélodrames sentimentaux, très embellis par un grand groupe d’amis, vivant dans la ville fictive de Tree Hill, en Caroline du Nord.

    C'est décidément moins sexy que l'Upper East Side, la maison du péché de Melrose, ou même une ville de vampires affamés. Ajoutez à cela, que la série est tournée à Wilmington, en Caroline du Nord, donc les jeunes héros ne sont pas poursuivis par les paparrazzi de la même façon que Blake Lively ou Leighton Meester (respectivement Serena et Blair dans Gossip Girl) le sont. « Gossip Girl » a toujours été légèrement supérieure face aux fans féminins, ce qui lui donne de la valeur aux yeux des annonceurs. Et bien on peut dire que, « One Tree Hill »  n’a jamais été chérie par les critiques.

    Le créateur Mark Schwahn peut en rire maintenant que sa série approche les 200 épisodes. Il garde un petit classeur, de la taille d’un répertoire téléphonique, avec toutes ses notes, et ce qu’il a coupé, au fil des années, dans son bureau. Il se rappelle qu’il était absolument incapable de trouver une citation positive pour mettre sur la boîte du DVD de la saison 1. « Si vous regardez la boîte, ça dit quelque chose du genre, « Un plaisir davantage coupable que Melrose Place » dit-il. « Ca ressemblait à, c’est le mieux que nous puissions faire ! » Il peut aussi citer sa note sur la variété, qui a commencé par, « Cet arbre a besoin d’être replanté », et il dit qu’un critique l’a renommé « Ruisseau inné ».

    M. Schwahn ajoute, « Ma place de parking, pendant les deux première années, on s’en occupe disait Jumelles Olsen ». Mais quelque part le long du chemin, les jeunes sont restés sur - et n’ont jamais laissé tombé - « One Tree Hill » est un improbable mélange d’angoisse, à coups de triangles amoureux sur fond de chansons pop, avec des fins sucrées, enveloppées de moment de folie totale. Tree Hill est le genre de ville où les beaux mecs sont gentils, et les jolies filles sont leurs meilleures amies, et où votre fils peut être enlevé puis poursuivi dans un champ de blé par une nounou psychopathe, qui est après votre mari.

    « Surtout, cependant, dit Mark Schwhan, c’est sincère. »

    « Appeler ça de façon pénible sérieux, mais pour la plupart du pays, ce qui est sérieux n’est pas pénible » dit Mark Schwahn. « Je ne suis pas désolé et je ne présenterai pas d’excuses pour vous avoir fait ressentir beaucoup d’émotions »  Il a même donné à Peyton et à Lucas un très digne au revoir, laissant s’en aller le couple de jeunes mariés dans un soleil couchant avec leur petite fille à l’arrière de la voiture.

    Nouvelle membre du Casting, Shantel VanSanten, qui joue Quinn la photographe, représente l’américain moyen dans la série et c’est un pouvoir pérenne. « Je suis du Minnesota et tant ma grand-mère que mes amis peuvent regarder la série et en discuter car cela traite de la vraie vie. – Ce n’est juste pas la vraie vie à Los Angeles ou New York. »

    Cette base de véracité persistera toute cette saison, bien que tous les personnages soient devenus des célébrités. Brooke est une styliste gagnant des millions, Julian un réalisateur talentueux, Haley une chanteuse pop, et Nathan une star de la NBA.

    « La série, cette année, traite des obstacles rencontrés par les jeunes adultes dans la vingtaine, et même approchant les 30 ans » dit Sophia Bush qui joue Brooke. « Personne n’espère être une styliste multimillionnaire à cet âge, mais tout le monde se pose la question de savoir, que suis-je en train de devenir ? Où ma vie va-t-elle ? Avec qui vais-je vivre pour le reste de ma vie ? Vous obtenez un plaisir d’évasion avec des drames fondés. »

    Austin Nichols qui incarnait le rôle titre dans « John From Cincinnati », dit qu’il a signé pour une deuxième saison dans la série après avoir persuadé Mark Schwahn de laisser le couple longue-distance formé par Brooke et Julian, ensemble, pour une histoire passionnée, comme un roman écrit au stylo plume. Dans le premier épisode de la saison, on les retrouve faisant l’amour sur la plage à la « From Here To Eternity ».

    « On peut regarder One Tree Hill pour ça, c’est un avantage d’être en quelque sorte la méchante belle-sœur, de toutes les séries. » dit Austin Nichols.

    La série est allée très loin avec le meurtre. Le papa démoniaque, Dan, joué par Paul Johansson, a surmonté la mise à mort de son personnage après qu’il ait tué son frère plusieurs saisons auparavant et s’est réincarné en télévangéliste. P. Johansson a dit que Dan avait vraiment payé  pour être devenu si mauvais. Une fois il s’est fait manger le cœur par un chien, littéralement, juste après qu’il soit tombé sur le sol avant qu’on ne lui greffe.

    « Parfois, je refuse juste un scénario et je m’en vais. Mark est malade, il est malade, vous savez ? Mais c’est un génie malade » Dit P. Johansson. « On ne s’ennuie jamais. »

    Il n’y a pas d’accident qui ont empêchés les fans de suivre la série à travers les années, différents soirs, à différentes heures. Ils se sont mobilisés pour les bonnes raisons. Mark Schwahn et son producteur exécutif habituel Joe Davola ont choisit de faire une promotion faite-maison pour One Tree Hill, depuis le début, lorsque Joe Davola a décidé que plutôt d’embaucher quelqu’un en tant qu’assitant, il prendrait quelqu’un parmi les fans de la série pour les aider. Les deux hommes dirigent toujours eux-mêmes leur propre site web de la série, la page Facebook, et le compte Twitter.

    Pendant le début du tournage de la saison 7, ils ont enregistrés 18 Behind The Scenes, {que vous pouvez retrouvez sur notre site^^} pour que les fans du web apprennent à mieux connaître les nouveaux membres du casting et pour introduire les histoires qui vont avoir lieu.

    « Je produis Smallville, aussi, donc je connais tout du pouvoir qu’ont les fans » dit J. Davola. « Depuis le début nous savions que nous devions garder le contrôle de notre propre destin. » Ils ont aussi mis les acteurs au travail, les envoyant se montrer dans les centres commerciaux,  à des événements pour des œuvres de bienfaisance, et à n’importe quelles apparitions promotionnelles, qui aide à garder les fans et à les faire revenir la saison suivante.

    « Je n’ai jamais fais attention » dit James Lafferty qui joue Nathan, « C’est agréable d’interagir avec les téléspectateurs, de savoir que quelqu’un apprécie tout le travail que nous faisons au fin fond de la Caroline du Nord »

    Mark Schwahn et Joe Davola sont aussi sur le plateau quand ils viennent pour l’écriture du scénario et/ou pour la production de la série. Mark Schwahn choisit la musique, et tous les deux dirigent et éditent, ils coupent même eux-même leur propre promos. (Voici qui explique que le cliffhanger de l’épisode final de la saison 5 ait été ruiné par une promo faite par le réseau qui s’occupe de toutes les promos des séries.) « Nous avons un haut niveau de contrôle » dit J. Davola. « Nous n’avons pas d’émissions pouvant faire intervenir des auditeurs par téléphone »

    « Ils ont toujours été des producteurs très inventifs et intelligents » a dit Ostroff, « et la vérité à ce sujet c’est qu’ils ont réinventé la série à temps multiples et de façon particulièrement hardie et ils y travaillent toujours. Ils ont été traité sans ménagement aucun mais ce qu’ils ont produit est digne d’éloges. »

    Enfin, c’est encore beaucoup de travail pour les producteurs exécutifs, « J’adorerais être la plus grande série à la télévision, je ne suis pas au-dessus du fait de convoiter une telle place. Mais en même temps, une des raisons pour lesquelles nous sommes ici aujourd‘hui, est que nous avons évolué en-dessous du radar » déclare Mark Schwahn.

    Source : Onetreehillblog


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :